4 idées d’économie circulaire à intégrer dans son projet de construction ou de rénovation

4 idées d’économie circulaire à intégrer dans son projet de construction ou de rénovation

Pour qu’une habitation puisse avoir une longue durée de vie, il est nécessaire de bien établir son projet de construction. Aujourd’hui, ce secteur s’étend vers l’économie circulaire qui favorise la réutilisation des matériaux et leur recyclage pour réduire les déchets. Que faire donc pour rendre son projet de rénovation durable ? Découvrez ces 4 idées pour intégrer l’économie circulaire dans son projet de construction ou de rénovation.

Conception d’une maison qui s’adapte à l’évolution de la vie

On achète une maison en fonction de la situation familiale. Mais au fil des années, il est difficile à ses occupants de s’adapter. Il faut donc imaginer l’avenir et anticiper de futures évolutions, car qui dit logement évolutif, dit logement qui durera dans le temps et économique. Les agrandissements et les coûts sont programmés dans une maison modulaire. La base de l’économie circulaire, c’est de réduire les déchets. Pour encore plus d’économie découvrez quel chauffage choisir pour une maison neuve.

4 idées d’économie circulaire à intégrer dans son projet de construction ou de rénovation

Intégration des matériaux de seconde main

Lorsqu’on faire des travaux de rénovation, c’est pour agrandir, moderniser, changer de matériaux ou remplacer les éléments usés. Parmi ceux à remplacer, optez pour un geste durable ; celui d’intégrer ou acheter des matériaux de seconde main dans votre projet de rénovation. Mais avant de vous lancer dans l’achat, vérifiez leurs qualités, quantités et disponibilités. Cet achat en deuxième main prolonge la durée de vie des matériaux et favorise l’économie circulaire. Vous trouverez facilement des matériaux tels que :

  • des châssis, des portes en bois, des vitraux ;
  • des pierres naturelles, des briques, des carrelages, des tuiles ;
  • de l’équipement sanitaire, etc.

Réutilisation sur place après démontage

Contrairement à la destruction des matériaux, le démontage permet de les conserver et pourrait favoriser le réemploi. C’est pourquoi cela doit être réalisé avec précaution afin de préserver les éléments à réutiliser : on parle ici de déconstruction sélective. Avant tout achat, faites une liste de ce qui pourrait être réutilisé sur place. Parmi ceux-ci, il y a : 

  • le chauffage, la ventilation et la plomberie ;
  • les éléments sanitaires, la quincaillerie ;
  • les pierres, briques et tuiles.

Valorisation des chutes et matériaux restants 

Quand on est en pleins travaux de rénovation et qu’on ne veut pas être à court de matériaux, on a tendance à en acheter un peu plus. Et une fois le chantier terminé on ne sait souvent pas quoi en faire. Vous pouvez par exemple un don des surplus ou revendre les restes pour récupérer un peu d’argent tout en limitant le gaspillage des ressources ou encore garder le nécessaire qui pourra toujours servir.

David Salomon